Shame : "Dust on trial".



  A en croire les inrocks ( je cite ) : Ce groupe, à la discographie encore vierge mais aux concerts déjà terrassants, est l’une des choses les plus excitantes, les plus tourneboulantes, les plus urgentes qui soient arrivées au rock anglais depuis deux ou trois décennies. » (sic.)
  Euh, non, quand même pas ...
  Je ne pense pas qu’on assiste avec ce premier album à la naissance d’un grand groupe , j’ai des doutes sur la suite de leur carrière et on est loin de la puissance du premier album d’Interpol .
Il n’empêche , IL FAUT tout de même absolument écouter ce « Dust on trial » qui ouvre l’album ( et qu'ils jouent au début du concert qui illustre ce billet ).
  Le titre est vraiment très bon::pas de fioritures, pas trop de notes, pas de gras . C’est intense , puissant. Le chanteur chante comme un chien . Que demander de plus ?
  Pour le reste de l’album , ça oscille entre les très bonnes références ( = The Fall , Interpol , Jesus and Mary Chain ) et les trucs merdiques ( Oasis , les refrains type « Oi » repris en choeur ).
Il y a bien ce "One Rizla" très sympathique mais on sent qu’il a été gonflé par la production pour pouvoir sortir un titre « présentable » et que le groupe n’y croit pas trop …
Mais bon, ce « Dust on trial », c’est vraiment le morceau qui tue . Ce qui n’est pas rien , non ?
Nb : on peut télécharger l’album sur ce très bon blog dont je vous conseille la fréquentation régulière.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Balance ton porc .

La petite Weber .

Verdict ...